• Caroline

Le Trading

Dernière mise à jour : oct. 13

Vous avez surement dû entendre parler du Trading dans des publicités ou des vidéos avec des titres accrocheurs comme « Arrêtez de travailler grâce au Trading et enrichissez-vous ». Qu'en est-il vraiment ? Qu'est ce que le Trading ? Quels sont les risques ? Quels sont les avantages ?

Trading
Trading

Le Trading a été pendant de nombreuses années réservé exclusivement à des Traders professionnels travaillant pour des banques prestigieuses. Aujourd’hui et depuis l’avènement d’internet, le Trading est accessible à tous via des Brokers, mais n’est malheureusement pas profitable pour tous.


Par sa définition le Trading est « une opération d’achat et de vente réalisée par un trader dans l’espoir d’en tirer un profit à court terme ».


A la différence de l’investissement moyen et long terme qui est pratiqué pour les contrats d’Assurance-vie, de Capitalisation, les PERP, Madelin et PERin, le trading est favorisé pour les opérations de court terme : cela peut être une opération qui dure quelques secondes ou une opération qui dure quelques jours. De ce fait, il s’agit d’une pratique beaucoup plus risquée que l’investissement à moyen/long terme (plusieurs semaines, mois, années).


Il existe différents types de trading :

  • Le Swing Trading : il s’agit d’acheter des actifs financiers et de les revendre plusieurs jours après.

  • Le Day Trading : les opérations s'achètent et se clôturent dans la même journée.

  • Le Scalping : l’achat et la revente durent quelques secondes jusqu’à plusieurs minutes au maximum.

  • Le trading à haute fréquence : il s’agit d’un déclenchement automatique de multiples opérations d’achat et de vente dans un intervalle de temps très réduit, de l’ordre de la milliseconde.


Comment pratiquer le Trading ?


Comme je vous l’ai annoncé au début de cet article, aujourd’hui si vous avez un ordinateur portable et une connexion internet vous pouvez pratiquer le trading.


Il existe une multitude de courtiers (ou brokers) en ligne qui vous donnent accès à des plateformes de trading. Cependant, prenez garde, il existe de faux courtiers ayant pour but de vous voler votre argent ou vos données personnelles. Afin de ne pas tomber dans le piège, l’AMF (l’Autorité des Marchés Financiers) a publié sa liste noire des courtiers/plateformes que vous devez éviter. Cette liste est régulièrement mise à jour. Il vous suffit donc de vérifier si le courtier en ligne que vous avez présélectionné n’y figure pas.


Une fois que vous aurez sélectionné votre courtier vous devrez renseigner vos données personnelles et certaines données financières, ces informations sont obligatoires pour l'ouverture d'un compte de Trading. Si vous ne souhaitez pas les communiquer vous ne pourrez pas avoir accès à la plateforme de Trading.

Une fois vos informations renseignées, votre compte sera créé, vous devrez effectuer votre premier versement. Là encore, le montant minimum du premier versement diffère selon les courtiers, certains peuvent vous demander un premier versement minimum de 1 000 euros ou plus, d’autres de 100 euros. Vous devez prendre en compte cette condition dans le choix de votre courtier.


Vous aurez deux comptes de trading :

  • Un compte que l’on appelle Le compte réel où vous retrouverez votre versement.

  • Un compte de démonstration (aussi appelé "compte démo), ce compte va vous permettre de vous entrainer sans perdre de l’argent, vous allez "trader" de l’argent fictif, vous pourrez alors tester des stratégies de trading avant de les utiliser sur votre compte réel.

La plateforme de trading la plus connue est Metatrader.


Comment gagner de l'argent avec le Trading ?


Pour pouvoir faire du Trading vous devez vous engager sur une plateforme de Trading auprès d'un courtier en ligne comme nous l'avons vu précédemment dans cet article.


La particularité des plateformes de Trading est qu'elles vous permettent de faire des opérations (des trades, des transactions) sur différents actifs.


Les actifs

  • Forex: marché de change, de devises (exemple: EUR/USD)

  • Indices: CAC 40, Dow Jones, S&P 500 ...

  • Matières premières: Or, argent, pétrole ...

  • Actions: Apple, Facebook ...

  • ETFs: des actifs qui répliquent les variations d'un indice à la hausse comme à la baisse. Certains ETFs peuvent ajouter des effets de leviers (accentue les variations).

  • Bitcoin et autres crypto-monnaies.

Chaque actif est représenté par un graphique sur la plateforme de trading. Exemple ci-dessous:


Graphique EUR/USD
Graphique EUR/USD

Il s'agit du graphique représentant l'EUR/USD. Les variations du graphique sont sous forme de "chandeliers japonais", je reviendrai sur ce terme dans un prochain article.


Pourquoi je vous montre un graphique ? Car c'est la base d'une stratégie de trading. Une stratégie de trading correspond principalement à une analyse technique, c'est à dire une analyse graphique, généralement complétée avec l'analyse fondamentale.


Analyse graphique


Pour analyser votre graphique, vous devez l'enrichir avec des outils d'analyse. Il en existe de multiples. Je vous ai mis ci-dessous trois outils très connus des investisseurs:



Graphique EUR/USD analyse
Graphique EUR/USD analyse

Chaque outil a des paramètres et des règles de lecture/d'analyse. Je publierai des articles pour expliquer différents outils d'analyse et comment il faut les interpréter.


Ce qu'il faut retenir, c'est qu'il n'existe pas une seule stratégie/méthode dans le trading, mais de multiples.


Une stratégie de trading correspond à l'analyse d'un ou plusieurs outils graphique. Certains outils fonctionnent très bien ensemble comme les Bandes de Bollinger et les Stochastics.


La stratégie doit vous permettre de déterminer si vous devez placer une opération (un trade) sur cet actif mais aussi à quel prix l'acheter et à quel prix le vendre. Cela demande donc de la précision, d'autant plus que certains actifs peuvent avoir une forte volatilité.


La stratégie n'est pas seulement l'analyse graphique. Pour ma part voici à quoi correspond une stratégie de trading:

  • Analyse graphique

  • Money Management

  • Psychologie du trader


Le Money Management


Il s'agit en français de la gestion de son argent. C'est à dire combien vous allez investir par opération, autrement dit : combien êtes-vous prêt à risquer pour une opération? A partir de ce paramètre vous devrez ajuster votre position: Take Profit et Stop Loss.


Le Take Profit (TP) est un paramètre que vous devrez déterminer à l'aide de l'analyse graphique. Il s'agit du niveau auquel vous allez stopper votre opération et encaisser vos profits.


Le Stop Loss (SL) est un autre paramètre que vous devrez également déterminer. Il s'agit du niveau de pertes que vous êtes prêt à perdre. Dès que ce niveau sera atteint, l'opération sera stoppée et vous aurez donc minimisé vos pertes plutôt que de perdre la totalité de l'investissement prévu pour cette opération.


Le ratio rendement/risque est généralement de 2. Le but étant d'avoir un objectif de rentabilité supérieur au niveau de risque afin d'espérer avoir des gains supérieurs aux pertes. Mais c'est à vous de définir vos règles de Money Management.