• Caroline

Le PEA

Dernière mise à jour : oct. 13

Le Plan Epargne en Actions est un portefeuille vous permettant d’investir sur les marchés financiers tout en bénéficiant d’un régime fiscal avantageux. Il ne peut être composé uniquement d’actions européennes et/ou de fonds actions européens.

Le PEA
Le PEA

Le PEA a été pensé afin d’encourager les français à investir dans les entreprises nationales et européennes en achetant des actions.



Définition du PEA


Le PEA est un dispositif permettant l’exonération fiscale (sauf CSG et CRDS) des plus-values des titres placés pendant plus de 5 ans. Les titres éligibles au PEA, doivent être investis dans des actions d’entreprises ayant leur siège dans un Etat membre de l’Union européenne ou en OPCVM français, composé d’au moins 75% d’actions de sociétés ayant leur siège dans l’Union européenne.

"Un OPCVM (organisme de placement collectif en valeurs mobilières) est un intermédiaire financier susceptible d’adopter la forme soit d’une SICAV (Société d’investissement à capital variable), soit d’un FCP (Fonds commun de placement). L’Autorité des Marchés Financiers distingue 6 grandes catégories d’OPCVM en fonction de la nature de leur gestion et des risques qu’elle comporte : Monétaires, Obligations ou autres titres de créances, Diversifiés (actions, obligations et monétaires), Actions, Fonds à formule et Fonds alternatifs."

Fonctionnement du PEA


Afin de générer des plus-values il vous faut connaître le fonctionnement de ce portefeuille.



Comme vous pouvez le constater ci-dessus, le PEA est composé de deux portefeuilles :

  • Le premier est le portefeuille titres, celui-ci est composé de l’ensemble des titres et fonds que détient votre PEA, c’est par l’intermédiaire de ce portefeuille que vous allez générer des plus-values ;

  • Le second est le portefeuille de liquidités, il vous permet de sécuriser votre capital sans sortir du PEA.


Informations à connaître

  • Le PEA a un plafond de versement de 150 000 euros.

  • Une personne ne peut détenir qu'un seul PEA.

  • Vous pouvez détenir en plus de votre PEA un PEA-PME avec un plafond de versement de 225 000€.

  • PEA Jeunes : il peut être ouvert par les jeunes âgés de 18 à 21 ans ou jusqu'à 25 ans s’ils sont étudiants. Celui-ci fonctionne comme un PEA classique cependant le plafond des versements est de 20 000 euros.

  • Pour ouvrir un PEA vous devez être majeur et être domicilié fiscalement en France.


Sa fiscalité


Votre épargne sur votre PEA doit être bloquée au moins 5 ans afin que vous puissiez profiter de tous les avantages fiscaux.


En effet, si vous effectuez un retrait d’argent de votre PEA durant les 5 premières années cela entraînera la clôture de ce plan. Les plus-values seront soumises à l’impôt sur le revenu selon le barème qui vous est applicable avec les prélèvements sociaux, ou elles seront soumises au prélèvement forfaitaire unique (PFU).


Au-delà des 5 premières années de détention, vous pouvez effectuer des retraits sans entraîner la clôture de ce portefeuille. Votre retrait sera soumis uniquement aux prélèvements sociaux.


Il est toutefois possible d’effectuer des retraits d’argent de son PEA durant les 5 premières années, il s’agit là de situations exceptionnelles :

  • En cas de licenciement,

  • Mise à la retraite anticipée,

  • Invalidité.


Les frais


Attention, les frais sont des éléments importants à prendre en considération lors de votre choix de PEA. Vous devez par conséquent connaître les différents frais relatifs à ce plan afin de pouvoir les comparer. Bien évidemment les frais ne sont pas les seuls éléments à prendre en compte pour votre décision.


Voici les différents frais :


  • Frais de gestion : les frais de gestion sont généralement compris entre 0,5% et 2%, au-delà vous devez négocier. Ces frais diffèrent si vous optez pour un mandat de gestion ou non.

  • Frais d’arbitrages : ils sont pour ma part les plus importants. Un arbitrage est le fait de retirer du capital d’un titre ou d'un fonds pour le placer dans un autre sans que votre argent sorte du contrat. Les arbitrages, c’est ce qui vous permet de gérer votre contrat (la gestion = arbitrages). Ils sont généralement compris entre 0,50% et 0,80% avec un montant minimum définit par la société de gestion. Certains portefeuilles n'ont pas de frais d’arbitrages.

Les frais impactent la performance de votre PEA, il est nécessaire de les comparer, n’hésitez pas à questionner le commercial ou conseiller sur les frais, il doit les connaître par cœur.



J'espère que vous avez apprécié cet article. N'hésitez pas à laisser un commentaire, votre avis m'intéresse !


Caroline

49 vues2 commentaires