• Caroline

Le Madelin

Mis à jour : juin 15

Il s’agit de l’épargne retraite destinée aux indépendants et aux professions libérales. L’épargne que vous versez sur ce contrat a pour objectif de fructifier. Les versements bénéficient d’avantages fiscaux. Lors de votre départ à la retraite, votre épargne au sein de ce contrat se transforme en rente et s’ajoutent aux pensions retraite.

Le Madelin
Le Madelin

Depuis le 1er octobre 2020 la souscription à un contrat Madelin n’est plus possible. Ce contrat à été remplacé par le PERIN (Plan Epargne Retraite Individuel).


Versements sur le Madelin


Afin de bénéficier des avantages fiscaux, les versements sur le Madelin doivent être réguliers: un versement par an minimum. Le minimum de versement annuel est lié au Plafond Annuel de la Sécurité Sociale (PASS).


Contrairement au PER individuel (PERin), le Madelin exige des cotisations et celles-ci ne peuvent être interrompues. Votre contrat se clôturera si vous ne versez pas d'argent durant une année. La rente sera mise en place au moment de votre départ à la retraite mais l’épargne n’évoluera pas d’ici là.


Les cotisations versées sont déductibles de l’impôt sur le revenu dans une certaine limite : le PASS.


Sortie du Madelin


Comme évoqué précédemment, afin de pouvoir liquider votre Madelin vous devez être à la retraite. Votre épargne vous sera versée sous forme de rente. Si votre rente est inférieure à 40 € par mois il est possible de sortir votre épargne en capital, c’est à dire que vous pouvez percevoir votre argent en un seul virement automatique.


"La rente viagère correspond à un revenu versé régulièrement à une personne (le crédirentier), selon une certaine périodicité (mensuelle ou trimestrielle) jusqu’au décès du bénéficiaire."

Lors de votre départ à la retraite vous allez informer la société auprès de laquelle vous avez souscrit votre Madelin. Vous aurez un choix à faire concernant votre rente :

  • Soit vous optez pour une rente classique

  • Soit vous choisissez la rente réversible.

Je vous explique, la rente est déterminée selon la table de mortalité. Si le souscripteur décède alors qu’il devait percevoir encore des rentes, les versements sont stoppés. Il s’agit là du système de rente classique. A l'inverse, si le choix a été porté sur la rente réversible, lors du décès du souscripteur, la rente sera versée au conjoint survivant.


Cependant, il est important de savoir que si vous optez pour une rente réversible, le montant de la rente que vous percevrez sera bien moindre qu’une rente classique.

Je vous recommande donc de demander deux simulations à votre conseiller : une pour une rente classique et une autre avec une rente réversible.


De ce fait vous pourrez anticiper l’impact du choix de la rente pour votre retraite. De plus, il vous sera demandé, si vous choisissez la rente réversible, le pourcentage accordé au conjoint survivant. C’est à dire qu’à votre décès votre conjoint pourra percevoir soit 40%, 50%, 60% de votre rente. Bien évidemment, plus le pourcentage est important, moins votre rente sera importante.


Sortie anticipée


Comme pour chaque contrat, il existe des situations pour lesquelles le déblocage de votre épargne est possible :

  • Le décès de votre conjoint

  • Invalidité

  • Surendettement

Ces situations sont listées dans les conditions générales de votre contrat.


Le fonctionnement du Madelin


Bien qu’il s’agisse d’un contrat avec un avantage fiscal, il n’en reste pas moins un placement financier. Le but est avant tout de pouvoir générer des intérêts, de gagner de l’argent pour en profiter lors de sa retraite.


Pour générer des profits, il est important de connaître le fonctionnement de ce contrat:



Le Madelin est composé de deux compartiments (que l’on appelle des supports) :

  • Le Fonds en euro

  • Les unités de comptes (UC).

Lorsque vous avez souscrit à un Madelin, votre conseiller ou vous même, avez déterminé une allocation d’actifs, c’est à dire la part que représente ces supports (fonds euro et UC) et la composition détaillée du support unité de compte.


Il est donc essentiel de connaître ce qu’est le fonds en euros et les unités de compte afin de pouvoir organiser et gérer une allocation d’actifs qui vous permettra de gagner de l’argent.


Le Fonds en euro :


Il s’agit d’un placement financier dont le capital est garanti. Il est normalement composé d’obligations. Il peut également être composé d’actions et de biens immobiliers.


Un fonds euro uniquement composé d’actifs obligataires est un fonds euro dit « pur ».

Chaque actif a un niveau de risque qui est déterminé à partir de l’échelle de risque allant de 1 à 7 :




Le niveau 1 correspond à un actif sans risque et qui rapporte peu. Le niveau 7 est un actif avec un risque élevé de perte en capital mais qui a pour objectif de chercher un rendement important.


Le fonds en euro a un niveau de risque de 1. En effet, le rendement du fonds en euro se dégrade dans le temps. Cette classe d’actifs, il y a quelques années, avait un rendement de plus de 4% par an et était sans risque.


Ci-dessous l’évolution du rendement du fonds en euro :




Du fait de son rendement faible, le fond euro est considéré pour beaucoup d’investisseurs comme une poche de liquidité. Par conséquent, si vous souhaitez gagner de l’argent aujourd'hui, ce n’est pas en investissant dans le fonds en euro, mais dans les unités de compte.


Unités de compte :


Les supports en unités de compte ne sont pas garantis, c’est à dire qu’il existe un risque de perte en capital (partielle ou totale).


Sur l’échelle de risque, les UC ont un niveau compris entre 2 et 7. Le niveau 2 correspond à des supports immobiliers et monétaires. Les niveaux 3 et 4 à des fonds obligataires, et les niveaux 5, 6 et 7 à des fonds actions.


"Une obligation est un placement financier qui constitue une créance sur son émetteur, il s’agit plus simplement d’une dette financière. Les intérêts sont appelés des coupons."
" Une action est un placement financier, une action correspond à un titre de propriété qui est délivré par une entreprise. La détention d’une action est rémunérée par un dividende. "

Un fonds est une enveloppe pouvant contenir soit des actions, soit des obligations ou bien les deux. Ils peuvent avoir certains critères comme par exemple un fonds actions Europe qui est composé uniquement d’actions de sociétés européennes. Ce sont ces critères qui vont vous permettre de construire votre allocation d’actifs.


L’actualité économique mondiale doit vous aiguiller sur vos investissements :

  • Les zones géographiques où investir

  • Les secteurs où investir

  • Les devises dans lesquelles investir.

Vous ne pouvez pas détenir des actions en direct dans votre Madelin, seuls des fonds peuvent être logés dans votre contrat.


Les frais du Madelin


Voici les différents frais :

  • Frais d’entrée : lors de votre adhésion vous pouvez avoir des frais d’entrée, cela dépend des compagnies d’assurance.

  • Frais sur versements : chez certaines compagnies ces frais peuvent aller jusqu’à 4%. Là encore beaucoup de contrats aujourd’hui n'ont pas de frais d’entrée. Le Madelin exige des versements réguliers, de ce fait les frais sur versement impactent votre performance. Certaines compagnies ont mis en place des avenants aux contrats, ces avenants mettent à jour en partie les conditions générales de votre contrat et peuvent par conséquent mettre à jour certains frais.

  • Frais de gestion : les frais de gestion sont généralement compris entre 0,5% et 2%, au-delà vous devez négocier. Attention, il est souvent coutume de prélever les frais de gestion des U.C. trimestriellement, donc dans les conditions générales c’est le pourcentage prélevé à chaque trimestre qui est mentionné. Les frais de gestion diffèrent également si vous optez pour un mandat de gestion, c’est à dire que votre conseiller gère votre contrat à votre place ; cette option n’est pas proposée par toute les compagnies.

  • Frais de sortie : il s’agit là des frais qui vous seront prélevés si vous faites des rachats partiels ou bien un rachat total. Comme pour les frais de versements ils sont pour la majeure partie à 0% mais certains contrats maintiennent ces frais. La mise en place de la rente a un coût, c’est ce que l’on appelle des frais d’arrérages, ils sont globalement de 3%. Là encore ces frais impactent la performance du contrat.

  • Frais d’arbitrages : ils sont pour moi les plus importants. Un arbitrage est le fait de retirer de l’argent d’un fonds pour le placer dans un autre sans que l’argent sorte du contrat. Les arbitrages, c’est ce qui vous permet de gérer votre contrat (la gestion = arbitrages). Ils sont généralement compris entre 0,50% et 0,80% avec un montant minimum. Certains contrats n'ont pas de frais d’arbitrages.

Les frais impactent la performance de votre contrat, il est nécessaire de les comparer, n’hésitez pas à questionner le commercial ou conseiller sur les frais, il doit les connaître par cœur.



J'espère que vous avez apprécié cet article. N'hésitez pas à laisser un commentaire, votre avis m'intéresse !


Caroline

20 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout