• Caroline

Assurance-Vie

Dernière mise à jour : oct. 13

L'Assurance-vie est le placement préféré des français. Comment fonctionne-t-il ? Comment gagner de l'argent ? Quels sont ses avantages et inconvénients ?

Assurance-vie
Assurance-vie

Il s’agit d’un placement financier qui permet à l’assuré (le souscripteur) d’épargner dans le but de transmettre son épargne au bénéficiaire du contrat d’assurance-vie.


Si vous détenez une ou plusieurs assurance-vie, vous pouvez bénéficier des intérêts que vont générer vos placements au sein de votre contrat. Vous pouvez faire des versements, des rachats partiels et même faire un rachat total.


En cas de décès, votre contrat d’assurance-vie se dénoue, c’est à dire qu’il prend fin. Votre ou vos bénéficiaires recevront leurs parts, que vous aurez préalablement définies au sein de la clause bénéficiaire.



Définition de l'assurance-vie


"L’assurance-vie est un contrat par lequel l’assureur s’engage, en contrepartie de la perception de primes, à verser une rente ou un capital à une ou des personnes déterminées."

Dans le milieu de la gestion de patrimoine, le terme « primes » signifie des versements de sommes d’argent. Aujourd’hui, la plupart des contrats d’assurance-vie ne demandent plus un versement de primes régulier et automatique. Cette condition doit être mentionnée dans les conditions générales du contrat que vous avez choisi. Vous pouvez, à votre convenance, effectuer un ou plusieurs versements libres quand vous le souhaitez tout en prenant en compte les frais de versements. Je vous explique l’ensemble des frais que peut contenir une assurance-vie plus bas dans cet article.


Pourquoi avoir une assurance-vie ? Ce placement répond aux objectifs suivants:

  • La transmission du patrimoine

  • Bénéficier de complément de revenu

  • Développer son patrimoine financier


Fonctionnement de l'assurance-vie


Bien qu’il s’agisse d’un contrat avec une fiscalité avantageuse et une solution patrimoniale très intéressante dans le cadre de la transmission de votre patrimoine, il n’en reste pas moins un placement financier. Le but est avant tout de pouvoir générer des intérêts, de gagner de l’argent.


Pour générer des profits, il est important de connaître le fonctionnement de ce contrat si cher aux français.



Le contrat d’assurance-vie est composé de deux compartiments (que l’on appelle des supports) :

  • Le fonds en euro

  • Les unités de comptes (UC)

Certains anciens contrats, que l’on appelle des contrats mono-support sont uniquement constitués du support Fonds en euros.


Aujourd’hui, l’ensemble des contrats d’assurance-vie commercialisés sont des contrats dits multi-supports, c’est à dire qu’ils sont composés des deux poches ci-dessus.


Lors de votre souscription d’une assurance-vie, votre conseiller ou vous même, devez déterminer une allocation d’actifs, c’est à dire la part que représentera ces poches (fonds euro ou UC) et la composition détaillée du support unité de compte.


Exemple:


J’ai sélectionné l’assurance-vie qui me correspond le mieux, j’ai nommé les bénéficiaires de mon contrat, je dois décider de l’allocation d’actifs. Je choisis d’investir 50% de mon premier versement en fonds euros et 50% en unités de compte.


Les 50% d’unités de compte seront composés, à ma demande, par 20% d’un fonds actions monde, 20% d’un fonds d’obligations d’Etat long terme et 10% d’un fonds minières.


Le Fonds en euro:


Il s’agit d’un placement financier dont le capital est garanti. Il est normalement composé d’obligations mais peut également inclure des actions et des actifs financiers immobiliers.


Un fonds euro uniquement composé d’actifs obligataires est un fonds euro dit « pur ».


Chaque actif a un niveau de risque qui est déterminé à partir de l’échelle de risque allant de 1 à 7 :


Echelle de risque
Echelle de risque

Le niveau 1 correspond à un actif sans risque et qui rapporte peu. Le niveau 7 est un actif avec un risque élevé de perte en capital mais qui a pour objectif de chercher un rendement important.


Le fonds en euro a un niveau de risque de 1. En effet, le rendement du fonds en euro se dégrade dans le temps. Cette classe d’actifs, il y a quelques années, avait un rendement de plus de 4% par an et était sans risque.


Ci-dessous l’évolution du rendement du fonds en euro :




Evolution du fonds en euro
Evolution du fonds en euro

Du fait de son rendement faible, le fond euro est considéré pour beaucoup d’investisseurs comme une poche de liquidité. Par conséquent, si vous souhaitez gagner de l’argent aujourd'hui, ce n’est pas en investissant dans le fonds en euro mais dans les unités de compte.


Unités de compte :


Les supports en unités de compte ne sont pas garantis, c’est à dire qu’il existe un risque de perte en capital (partielle ou totale).


Sur l’échelle de risque, les UC ont un niveau compris entre 2 et 7. Le niveau 2 correspond à des supports immobiliers et monétaires. Les niveaux 3 et 4 à des fonds obligataires, et les niveaux 5, 6 et 7 à des fonds actions.


"L'Obligation est un placement financier qui constitue une créance sur son émetteur, il s’agit plus simplement d’une dette financière. Les intérêts sont appelés des coupons."
"L'Action est un placement financier, une action correspond à un titre de propriété qui est délivré par une entreprise. La détention d’une action est rémunérée par un dividende."

Un fonds est un fonds commun de placement (FCP). C'est une enveloppe pouvant contenir soit des actions, soit des obligations ou bien les deux. Ils peuvent avoir certains critères comme par exemple un fonds actions Europe qui est composé uniquement d’actions de sociétés européennes. Ce sont ces critères qui vont vous permettre de construire votre allocation d’actifs.


L’actualité économique mondiale doit vous aiguiller sur vos investissements :

  • Les zones géographiques où investir

  • Les secteurs dans lesquels investir